OUT-LOUD_15

VUNDABAR (US) + MNNQNS + EN ATTENDANT ANA + HOORSEES + ALIAS (CAN) + GHINZA

SAMEDI 15 OCTOBRE 2022

Lieu : Grande Salle & Club
Genre : Festival Out Loud
Tarifs : 12/15/20€ – pass 2 jours : 25€ !
Horaire : 19H

OUT LOUD !

On le dit à voix haute, on le répète haut et fort : le rock n’a pas dit son dernier mot ! En deux weekends d’un festival initié en commun accord, les salles de l’EMB Sannois (95), de File7 à Magny-le-Hongre (77), et du Plan à Ris-Orangis (91), apportent un vibrant démenti à ceux qui prédisent régulièrement sa fin. En conviant une scène bouillonnante issue de l’underground, elles donnent aussi la preuve d’un renouveau grandement dû au retour à ses valeurs fondamentales, énergie et fun en tout premier lieu.

Les temps ont changé depuis l’explosion du rock et ses différents âges d’or. Toujours vivace, il se mélange même aujourd’hui aux autres courants et cette émulation l’aide à se ressourcer, à trouver l’inspiration. Les SMAC (salles de musiques actuelles) ne le savent que trop bien, elles dont la mission est d’offrir au public le meilleur reflet de l’époque et de contribuer à l’éclosion de toutes les scènes de leur territoire. Où comme à chaque marée, la vague rock ressurgit dans toute sa puissance. Pas question pour autant de le cantonner à une musique de puristes ni de lui ériger un musée : il est désormais l’affaire d’une jeune génération qui l’a digéré et intégré au nouveau paysage musical.

Reprenant les bases des Messes d’Ile de France organisées en 2019, Out Loud se veut un rendez-vous incontournable du rock actuel dans toute sa profondeur de chant, vitrine de la richesse de la scène tant nationale qu’internationale. Les liens forts qui unissent les trois salles ont permis une mise en commun de leurs forces. Entre têtes d’affiches et nouvelles têtes, la mutualisation de la programmation livre une proposition excitante, partagée auprès de leur territoire respectif. Partagée ne veut pour autant pas dire reproduite à l’identique puisque chaque salle se réserve des choix propres.

Et le programme dans tout ça ? Des groupes à guitares, oui, mais pas que. Post-punk, garage lo-fi, dance rock, trash 60’s… tout est permis, et même encouragé, tant que les performances scéniques ont emballé les programmateurs. C’est ainsi que la première édition d’Out Loud accueille les quatre Rouennais de MNNQS, qui ont célébré cette année la sortie de leur deuxième album et incarnent à eux seuls la modernité du genre. À leurs côtés, d’autres valeurs sûres comme le duo perpignanais aux accents kraut-psyché The Limiñanas, les Américains punk-noise de Bass Drum of Death et ceux plus arty-pop de Vundabar.

Autour d’eux, une saine ébullition avec Johnny Mafia, Unschooling, Mad Foxes, Alias, En Attendant Ana, Chester Remington, Baron Crâne, Hoorses, Punters, Fabulous Sheep, Irnini Mons, Ghinza… Soit une forte présence de projets hexagonaux en pleine ascension que le festival Out Loud soutient furieusement, qui vont marquer son histoire et son identité. Pour sa première édition comme pour toutes les prochaines : qu’on se le dise, et à voix haute.

 

.

VUNDABAR (Boston – USA)

À une époque où les journalistes se disputent sans cesse pour savoir si la guitare est morte ou non, le groupe de Boston s’en moque totalement. Que les tendances soient maudites, Vundabar continue de jouer et d’être eux-mêmes. Ils ont rempli plus de 1000 salles de concerts aux Etats-Unis et ont autoproduit et vendu des milliers de leurs disques tout en construisant une fan base amoureuse de leur pop indie excentrique qui les suit partout où ils vont.

MNNQNS (Rouen)

« L’idée c’était clairement d’écrire la meilleure chanson du monde pour la saloper sans respect. Non seulement ils ne sont pas loin d’avoir réussi, mais leur rock à la fois new-yorkais dans la hargne et anglais dans les refrains pop ressemble à une gigantesque partie de Scrabble où les mots Television et Blur se croiseraient sur un même plateau. Sans voyelles, forcément. »

EN ATTENDANT ANA (Paris)

Ces jeunes gens ont pour passion commune la musique jouée en cave et la jolie pop. Une belle cassette sort pour l’occasion. Pour amateurs de musique de sous-sols , de guitares saturées et de douceur pop.

HOORSEES (Paris)

Hoorsees, c’est un peu comme un Nouvel An : tout le monde sourit, parce qu’il le faut, tout le monde se convainc d’être heureux, parce qu’il le faut, et tout le monde somatise d’avoir lamentablement raté l’année qui vient de s’écouler.

ALIAS (Canada)

Personnification de chiens, démence, far-west, tueurs, solitude, exploration spatiale – des thèmes plutôt sombres, tout peut y passer, tout y passera, et c’est porté par des trames rock élastiques, cathartiques.

GHINZA (Paris)

Au menu depuis l’an 2017, GHINZA propose un rock acidulé aux influences pop-nippones. Esthétiquement et musicalement inspiré par la culture pop-japonaise, le quatuor propose l’EPRAMEN RAMEN à travers des titres sulfureux et sautillants à connotation Rock 90’S. Ils expriment, dans leurs chansons, une vision alarmiste d’un monde en perdition et défendent l’urgence d’un retour aux sources et à la simplicité.