VOCAL ACROBATS Le Plan / Ris-Orangis VOCAL ACROBATS – Le Plan / Ris-Orangis

VOCAL ACROBATS

20
/ Jan
Vendredi
2017

retour-agenda2

VOCAL ACROBATS

Lieu
LES CINOCHES (RIS-ORANGIS)
Genre
PROJECTION
Prix
4€
Horaire
18H45

VOCAL ACROBATS

« The passion of an improvised journey » – de Klemens Schiess

avec Leïla Martial et Andreas Schaerer

Vendredi 20 janvier à 18h45 aux Cinoches de Ris-Orangis (10mn du Plan). Tarif unique de 4€ ou entrée gratuite sur présentation de votre billet pour le concert de Leïla Martiel le soir même !


Une chanteuse de Paris, un chanteur de Berne, deux personnalités extrêmement différentes. Ces deux artistes vocaux ne se satisfont pas de juste “bien” chanter, ils explorent et font des expériences avec leurs voix jusqu’à leurs limites. Des abîmes les plus profonds aux euphonies, ils en exploitent toutes les facettes pour s’exprimer. Bien sûr, chacun a sa façon de faire, avec humour, esprit et un clin d’œil. Ils se sont rencontrés par hasard en 2014 et ont été surpris de voir tout ce qu’ils avaient en commun.

Avec cette projection nous vous proposons de découvrir l’univers haut en couleurs de cette chanteuse atypique !

« Il existe quelques films intéressants sur les légendes du jazz. Les étapes de leur vie sont énumérées et complétées par des images d’archives, leurs compagnons de route racontent volontiers une anecdote ou deux. Il s’agit de l’époque révolue d’une musique et de ses musiciens et musiciennes.
Qu’en est-il aujourd’hui? Quelle est la musique que font les musiciens de jazz
actuels? Peut-on même la qualifier de jazz? Qui sont les musiciens et les
musiciennes qui maintiennent aujourd’hui la scène du jazz en vie? Qu’est-ce qui les motive à faire un travail qui ne nourrit pas son homme et à se priver des plaisirs de la vie? Pourquoi un jeune veut-il devenir un jazzman?
Toutes ces questions me reviennent invariablement à l’esprit, à chaque fois que j’entends et rencontre de jeunes musiciens de jazz innovants. L’un d’eux est Andreas Schaerer, dont les différentes facettes m’étonnent toujours. Sa volonté effrénée pour mener des projets et faire en sorte que tout marche m’a impressionné.
J’ai décidé de faire un film sur lui et de raconter son histoire. Pendant le tournage à Bolzano, j’ai également fait la connaissance de la chanteuse française Leïla Martial. Une artiste qui a une formation complètement différente et des approches tout à fait autres. Une jeune femme joyeuse qui m’a convaincu grâce à sa modestie et son spectre vocal presque infini.
J’ai choisi d’intégrer les deux personnalités au film, ce qui a donné une autre
orientation au projet. Avec Andreas comme avec Leïla, j’ai vécu des moments fascinants dans le monde merveilleux du jazz contemporain. »
Klemens Schiess